Rechercher
  • YOGASYLVAINAYURVEDA

Yoga et maux du corps



Il y a 10 ans, régulièrement, je me faisais des lumbagos tout en pratiquant le yoga de façon assidue. Certaines expériences m’ont fait goûté à une forme de félicité , cependant mon corps devenait douloureux au quotidien. C’était pour moi l’incompréhension…

J’allais régulièrement consulter des ostéopathes qui, si sur le moment, me soulageaient, ne parvenaient pas à régler le problème de façon pérenne. Je n’avais pas le sentiment d’être « acteur de ma guérison ».

Un livre a attiré mon attention dans ma bibliothèque « Attention, le yoga peut être dangereux pour vous ! Pathologie du yoga » tout un programme…

J’avais acheté ce livre 2 ans auparavant et je trouvais pertinent le travail de l’auteure. En regardant la quatrième de couverture, je me suis aperçu que Mme Noëlle Perez Christiaens avait étudié auprès de BKS Iyengar et qu’elle avait un certain âge… Il fallait absolument que je la rencontre. Le rendez-vous était pris et elle m’a reçu dans son appartement du 9 ième à Paris pour une séance particulière. Une rencontre inoubliable. Tout a été dit pendant ce moment, le placement du bassin, la fausse cambrure lombaire, le tassement du dos etc…

Il y aurait tant à dire sur les moments passés auprès de Noëlle, personnage entier au caractère fort, qu’il me serait possible d’en parler pendant des heures. Les années passées auprès d’elle m’ont permis d’affiner ma pratique et mon observation. Noëlle nous emmenait fréquemment dans des musées mais aussi suivre des conférences en lien avec l’aplomb, pour étudier l’ethnographie et aiguiser notre regard sur le placement du bassin, la vraie cambrure ainsi que l’allongement du dos.

Souvent je l’ai entendue dire cette phrase : « L’aplomb est le terreau dans lequel le yoga peut pousser correctement ».

Comme tout jardin que l’on souhaite embellir, cela a pris un certain temps avant que mes maux de dos ne disparaissent. Le constat est qu’aujourd’hui je n’ai plus aucune douleur. Une attention est à entretenir, bien sûr, pour améliorer et conserver la bonne posture sur le tapis et au quotidien tout en gardant en mémoire l’idée directive : « allonge ton dos, pour que ça respire ! »


Noëlle Perez se souvient de son maître : BKS Iyengar

http://www.lejournalduyoga.com/articles/view/108/187-noelle-perez-se-souvient-de-son-maitre-bks-iyengar

Paru dans le Journal du Yoga n° 158 Février 2015

www.lejournalduyoga.com


Je vous souhaite à tous une belle journée

Sylvain


20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Sylvain : 06.41.68.14.17
yogasylvainayurveda@gmail.com
  • Facebook
  • Instagram

Suivez moi sur